Mise en œuvre d’un outil de rencontre offre/demande de produits issus de la ressource halieutique

Pêche et aquaculture, Sûreté et sécurité maritimes, Économie circulaire, Aménagement du territoire

Plus que toute profession, les pêcheurs sont totalement dépendants du milieu naturel dans lequel ils travaillent. Contrairement à l’agriculture, à l’industrie ou à l’économie de services, les pêcheurs ne produisent rien mais extraient les ressources de la mer. Les quantités débarquées varient selon les espèces, les saisons ou les années. Aujourd’hui, les pêcheurs sont confrontés à une pénurie de certaines espèces comme le cabillaud ou la sole. A l’inverse, d’autres espèces sont de plus en plus présentes le long de nos côtes. C’est le cas des sardines, de certains céphalopodes ou crustacés. En 2021, une grande quantité de sardines a été débarquée au port de Boulogne-sur-Mer. Malheureusement ces produits sont sous-évalués dans la région et leurs prix s’effondrent. C’est une perte en termes de valeur ajoutée et de création d’emplois pour l’ensemble de la filière poisson. L’enjeu proposé dans le cadre de ce Hackaton est de mettre en relation acheteurs, acheteurs potentiels et le marché (supermarchés, restaurants) avec la vente aux enchères via une application. L’application doit contenir au minimum les informations suivantes : Espèce à valoriser (quelle espèce est actuellement disponible en abondance), quantité débarquée, prix L’application a pour objectif de promouvoir une pêche responsable et agile qui s’adapte aux ressources. C’est intéressant en termes de communication avec le consommateur final qui aura plus d’informations sur les produits qu’il consomme.

Concrètement, que voudriez-vous développer en 48h ?

Plateforme de rencontre offre/demande :

1. Technologie de l’outil (partie numérique)

2.Organisation / fonctionnement de l’outil. Quel(s) porteur(s) ? Quel(s) type(s) de porteur(s) ? Dans quels délais ? Quels coûts ? Quels besoins (ingénierie, fonctionnement, investissement…), etc.

3.Mise à niveau, ajustement, en temps réel, de l’outil, recensement quantitatif et qualitatif des produits issus de la mer et de la pertinence de l’outil / Type de communication etc…

4. Evolution et adaptation de l’outil au regard des besoins définis et projetés à l’avenir. Quels besoins en termes de suivi ?

Contact :

Matthieu Audollent

Juliette Semail Destiné

M